webleads-tracker

Télétravail : il ne s’agit plus de savoir quand ou pourquoi, mais comment ?

30 septembre 2020

Par Philippe GRIMMINGER dans Éditorial

En mars, nos collaboratrices et collaborateurs se sont adaptés à un mode de télétravail massif, vidant nos locaux pour travailler de chez eux. Deux mois plus tard, quand le déconfinement s’est organisé, nous avons tous imaginé un monde « d’après » différent. Mais force est de constater, en juillet, que le monde d’après ressemblait à s’y méprendre au monde d’avant.

Pourquoi le télétravail ne s’est-il pas largement imposé comme la nouvelle normalité ? Parce que nous, dirigeants d’entreprise, avons une vision du télétravail reçue comme une contrainte et une source de difficulté pour nos entreprises. Nous devons réfléchir à un moyen de faire de ce mode de vie une opportunité.

Le télétravail : un nouveau paradigme…

Nous devons évoluer, et maintenant. Nous devons changer de paradigme de management et passer de celui de la méfiance à l’égard de nos collaboratrices et collaborateurs à celui de la confiance. Pourquoi ? Parce que la réalité ne nous attend pas.

Bien sûr, le Covid revient en force et, la semaine dernière, notre ministre de la santé nous rappelait que « le télétravail doit être favorisé ». Mais c’est surtout vital pour nos organisations. Sans un changement de notre part, nous passerons à côté d’innovations et le recrutement sera plus difficile. 65,5 % des travailleurs confinés en mars se sont déclarés satisfaits par le home office (enquête Choose my Company/Les Échos de mai 2020), car en travaillant à domicile ils se sentent davantage responsabilisés, plus autonomes, plus concentrés et ne subissent plus le stress des transports. Et l’essayer, c’est l’adopter.

… qui ne doit pas isoler !

Attention cependant à ne pas faire rimer télétravail et isolement. La même enquête révélait en effet que pour les juniors notamment, le manque de contacts humains au travail est dérangeant. Il faut donc mettre en place une collaboration formelle, mais aussi informelle et prendre le temps d’échanger. En effet, concentré sur notre activité, nous avons naturellement tendance, à distance, à entrer directement dans le vif du sujet et à oublier que, pour certains de nos collaborateurs, nous sommes probablement le seul contact avec l’entreprise.

Pour mettre en place de la collaboration à distance, les outils comme Microsoft Teams sont idéaux. Ils permettent non seulement d’échanger en visioconférence, mais aussi d’améliorer le travail à plusieurs, grâce à des fonctions avancées de coédition. N’oubliez cependant pas d’équiper vos collaboratrices et collaborateurs de matériels vidéo et audio de qualité. Sans cela, le contact avec vos employés, mais aussi vos clients, seront compliqués et épuiseront vos collaborateurs.

Par ailleurs, invitez vos collaborateurs à organiser un cadre de travail (avec des horaires de début et fin de journées, un espace de travail adapté et des pauses régulières) pour éviter tout épuisement et perte de repère qui peuvent générer du stress, de la fatigue, une perte de contrôle, voire des rapports sociaux tendus. Incitez-les également à utiliser le temps de transport économisé pour des activités sportifs excellents pour la santé physique et mentale, et bons contre les risques liés à la sédentarité.

Un équipement professionnel à la maison

Parce que le travail doit se poursuivre à la maison dans les mêmes conditions qu’au bureau, nous devons mettre à disposition de nos équipes du matériel informatique de qualité professionnelle : ordinateur puissant, avec un grand moniteur ou un double écran, souris et clavier, voire bureau et fauteuil ergonomiques. Cet aménagement favorisera bien sûr la productivité de vos salariés, réduira les risques psychosociaux, mais surtout, en ce qui concerne le matériel informatique (notre cœur de métier), il limitera les risques en matière de cybercriminalité. En effet, l’organisation à la maison est souvent oubliée dans la sécurité de nos infrastructures qui s’étendent en-dehors de nos locaux.

Pour vous aider, nous avons bâti une offre dédiée pour favoriser la construction d’une « entreprise digitale ». Vous pouvez la consulter en ligne.

Au-delà d’une organisation matérielle, pensez également à déployer un système de GED permettant à chaque collaboratrice et collaborateur de retrouver, d’éditer et de partager aisément, à distance et de manière sécurisé,  leurs documents de travail (contrats, devis, factures etc.). À ce sujet, nous vous réserverons dans les prochaines semaines un séminaire dédié vous expliquant la façon de la mettre en place aisément dans vos organisations de taille moyenne. Nous vous tiendrons informés dans les jours à venir.

Nous vivons une révolution. Nous devons prendre le train du « modern workplace » en marche et le mettre en place dans nos organisations. Pour vous aider, Flexsi dispose d’ingénieurs qualifiés et d’experts pour assurer une transition en douceur, adapté à vos méthodes de travail, avec un accompagnement de vos collaborateurs, en toute sécurité. Discutons-en : contactez-nous au 01 55 65 17 17 ou prenez rendez-vous sur notre page de contact.

Webinaire Bulletin de paie électronique

À propos de l'auteur Philippe GRIMMINGER

Philippe GRIMMINGERFondateur de Flexsi, Philippe Grimminger conçoit les métiers historiques de l’informatique, la bureautique et de l’audiovisuel comme un ensemble qui doit être au service des organisations, pour améliorer le confort des utilisateurs, leur productivité et, en somme, la réussite des entreprises. C’est ce que nous définissons comme la « data performance ». Flexsi est membre de l’Association pour le Progrès du Management (APM) et du réseau Entreprendre afin de se former, de partager ses compétences et d’accompagner les entreprises dans leur développement.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *