Quelles solutions mettre en œuvre pour utiliser vos lignes fixes professionnelles sur votre portable ?

30 mars 2021

Par et dans Communication unifiée

Même si le téléphone portable est de plus en plus utilisé en entreprise, une ligne directe fixe professionnelle, avec un numéro local, est toujours essentiel dans nos organisations. Mais pour certaines structures, son caractère indispensable peut paraître problématique pour les métiers nomades ou la mise en place du télétravail. Qui décroche en cas d’absence ? Comment gérer le standard depuis son domicile ?

Ces inquiétudes sont légitimes. Heureusement, les technologies de VOIP (voix sur IP) et TOIP (téléphonie sur IP) largement déployées dans nos organisations permettent aujourd’hui d’utiliser sa ligne fixe professionnelle via une application mobile ou de bureau. Cependant, certains prérequis techniques sont nécessaires. Je vous les présente dans un premier temps, avant de vous expliquer comment s’organise concrètement la téléphonie sur application et comment gérer les numéros partagés, type standard ou support.

Mais avant tout, pour que vous compreniez comment fonctionne la téléphonie fixe sur mobile, je vous propose un bref historique de la téléphonie d’entreprise.

Historique de la téléphonie d’entreprise

Auparavant, la téléphonie fonctionnait avec un réseau de câbles cuivrés analogiques (RTC). Votre opérateur téléphonique (France Télécom, puis Bouygues, Orange, etc.), vous délivrait des numéros de téléphones et se raccordait à votre serveur physique (PABX) présent dans votre baie téléphonique. Ce PABX, sur lequel étaient enregistrés les numéros à utiliser, se raccordait en filaire (via un câble téléphonique) jusqu’au téléphone du collaborateur.

Avec l’arrivée de la VOIP et de la TOIP le fonctionnement a changé. Le fournisseur de téléphonie délivre toujours les numéros. Seulement, le raccordement à votre serveur de téléphonie (IPBX) se fait par le réseau internet. Le serveur IPBX peut continuer d’être présent physiquement en local dans vos locaux, ou être installé dans un cloud privé ou public.

Pour utiliser sa ligne fixe sur son smartphone, un IPBX est nécessaire

Capture d'écran de l'application smartphone de 3CX

Les fournisseurs d’IPBX, comme 3CX ou Asterisk, proposent tous une application mobile ou desktop pour que vous puissiez utiliser votre ligne directe avec votre smartphone ou votre ordinateur (softphone), comme avec le téléphone fixe.

Sans transfert de numéro, vous recevez les appels émis vers votre numéro local directement sur votre application. Celle-ci vous permet également de passer des appels avec votre ligne professionnel. C’est alors votre numéro local qui s’affiche sur le téléphone de votre correspondant.

Cas spécifique de Microsoft Teams

Microsoft Teams propose également de la téléphonie dans deux configurations différentes :

  • par direct routing : votre fournisseur téléphonique vous délivre des numéros et Microsoft Teams se présente comme un IPBX virtuel en cloud public (Azure) qui attribue les numéros aux différents utilisateurs et les raccordent aux périphériques associés ;
  • par un système de forfait ou de crédits : vous souscrivez à un forfait d’heures et disposez de crédits pour passer vos appels depuis votre compte Microsoft Teams.

Dans les deux cas, vous pouvez passer vos appels depuis l’application mobile ou desktop, ou via un téléphone de bureau compatible, de la marque Yealink par exemple.

Le principal avantage pour vous de recourir à la solution de Microsoft est de disposer d’une véritable communication unifiée. Vous passez vos appels téléphoniques et réalisez vos réunions en audio ou visioconférence avec une seule application, Teams.

Le choix entre le direct routing et le forfait se basera sur le volume d’appels sortant de vos utilisateurs. S’il est limité, un forfait Microsoft Teams vous permettra de réaliser des économies. Sinon, le direct routing sera le plus approprié.

Capture d'écran de l'onglet appels de Microsoft Teams

Comment fonctionne concrètement le système ?

Quand vous recevez un appel sur votre ligne directe, l’IPBX le distribue aux équipements et applications connectées. Sonnent donc votre téléphone de bureau, votre softphone et votre application mobile. Vous pouvez alors décrocher depuis n’importe quel périphérique.

Cas spécifique des numéros partagés, comme le standard

Des numéros peuvent être attribués à plusieurs postes, comme le standard ou le support. Dans ce cas, les utilisateurs sont intégrés à une file d’attente. Quand le standard est appelé, par exemple, les périphériques connectés de toutes les personnes intégrées à ladite file d’attente sonne. Le premier qui décroche interrompt la communication avec les autres postes.

Si vous ne souhaitez pas être dérangés, vous pouvez facilement vous déconnecter de la file d’attente. Les périphériques des autres utilisateurs de la file sonneront, mais pas les vôtres.

Pour éviter d’être sollicité en dehors des heures ouvrées, vous pouvez paramétrer différents scénarios : les périphériques de certains collaborateurs sonneront ou les appelants seront envoyés vers une boîte vocale.

En conclusion : votre téléphone fixe est mobile

La téléphonie fixe a évolué ces dernières années. Elle assure aujourd’hui une continuité de service où que vous vous trouviez pour vous permettre de travailler en toute mobilité. À partir du moment où vous disposez d’un IPBX (de TOIP donc), vous pouvez utiliser votre ligne fixe professionnel depuis n’importe quel périphérique. Rapprochez-vous donc de votre prestataire d’infogérance pour le déployer sur les mobiles de vos collaborateurs.

Si vous utilisez encore un PABX, vous allez devoir changer votre système. En effet, à partir de 2023, Orange coupera progressivement son réseau cuivré historique (RTC). N’attendez donc pas le dernier moment pour proposer à vos collaborateurs un système moderne et mobile.

Nos ingénieurs et architectes systèmes et réseaux peuvent vous accompagner pour définir et déployer le système le plus adapté à votre organisation. Contactez-nous au 01 55 65 17 17 ou via notre formulaire de contact.

Regardez le webinaire "Cybermalveillance : comment se protéger ?"

À propos de l'auteur Rémi Le Moy

Administrateur réseau et systèmes chez Flexsi, Rémi Le Moy est un véritable couteau suisse numérique. Il maîtrise des domaines aussi techniques que l'annuaire Active Directory, l'hébergement cloud privé, la téléphonie ou la visioconférence. Sa passion lui permet de faire comprendre au plus petit dénominateur commun des sujets qui peuvent, de prime abord, paraître complexes.

À propos de l'auteur Étienne Bompais-Pham

« Nul ne doit ignorer l’informatique et ses enjeux. » Responsable marketing et communication de Flexsi, Étienne Bompais-Pham fait en sorte de vulgariser les sujets numériques et informatiques les plus complexes que doivent maîtriser toutes les organisations aujourd’hui pour leur assurer sécurité, productivité et succès. Pour y parvenir, il s’appuie sur l’ensemble des talents que comptent les équipes d’experts de Flexsi.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *