Comment la nouvelle « stratégie européenne pour les données » pourrait aider les PME françaises ?

21 février 2020

Par dans Cloud

Le 19 février 2020, la Commission européenne a publié une communication à destination du parlement européen, du conseil, du comité économique et social européen, et du comité des régions concernant la stratégie européenne pour les données.

Dans celle-ci, de nombreux sujets concernent les PME. La Commission propose notamment :

  • d’inciter le partage de données entre acteurs d’un même secteur d’activité
  • de constituer une plateforme de services permettant aux PME de traiter des mégadonnées (big data) de manière simple
  • de créer un marché de services dans le cloud pour les PME.

Optimisez votre organisation informatique

Réalisez un diagnostic de votre performance numérique gratuit et découvrez en moins de 10 minutes les actions à mettre en œuvre

Quel est l’objectif de cette stratégie européenne pour les données ?

L’objectif est de créer un espace européen unique des données, un véritable marché unique des données, ouvert aux données provenant du monde entier, où les données à caractère personnel et non personnel, y compris les données industrielles sensibles, soient en sécurité et dans lequel les entreprises aient facilement accès à une quantité quasi infinie de données industrielles de haute qualité, stimulant la croissance et créant de la valeur tout en minimisant l’empreinte carbone et environnementale humaine.

La Commission européenne considère la donnée comme le cœur de la transformation de l’économie et de la société, dans tous les secteurs d’activité et dans la vie quotidienne de tous les Européens. Elle a profondément transformé la société et va continuer de le faire.

Selon les rapporteurs, l’évolution technologique nécessaire pour le stockage et le traitement des données constituera une source potentielle de croissance et d’innovation dont l’Europe doit tirer parti. Mais pour que l’UE assume un rôle moteur dans l’économie fondée sur les données, « elle doit agir maintenant et s’attaquer de manière concertée à des questions allant de la connectivité au traitement et au stockage des données, en passant par la puissance de calcul et la cybersécurité », ce que nous appelons la data performance.

Quel est le but de cette communication ?

La communication de l’UE est le point de départ d’une vaste consultation relative aux mesures spécifiques qui pourraient être prises pour maintenir l’UE à la pointe de l’économie et tirer parti des données tout en respectant et promouvant les valeurs fondamentales de l’Europe.

Un cadre législatif pour la gouvernance des données

La Commission appelle à mettre en place un cadre législatif générique pour la gouvernance des espaces européens communs des données d’ici le dernier trimestre 2020. Quelles données utiliser dans quelles situations ? Comment faciliter l’utilisation transfrontalière ? etc.

Dans un deuxième temps, au premier trimestre 2021, la Commission s’efforcera de mettre à disposition davantage de données du secteur public de haute qualité en vue de leur réutilisation, en particulier vu leur potentiel pour les PME.

Dans un troisième temps, la Commission examinera la nécessité d’une action législative pour inciter les acteurs d’une même économie à partager et tirer parti des mêmes données, pour ensuite mettre en place des incitations au partage transsectoriel des données. Le cas échéant, une loi sur les données sera proposée en 2021.

Rendre accessibles aux PME des services aujourd’hui hors de leur portée

Pour le secteur privé, notamment les PME, un modèle d’investissement rassemblera des acteurs privés avec un soutien public en vue de développer des plateformes communes donnant accès à une grande variété de services dans le cloud pour assurer le stockage et le partage des données, ainsi que des applications allant de l’intelligence artificielle à la simulation, à la modélisation, aux jumeaux numériques (répliques numériques d’un objet, d’un processus ou d’un système) et aux ressources de calcul à haute performance (HPC).

La plateforme couvrira l’ensemble des couches de données et des infrastructures et services de calcul et exploitera les possibilités offertes par les dernières évolutions, telles que le traitement des données à la périphérie (edge computing), le déploiement de la 5G et l’adoption de l’internet des objets dans l’ensemble des secteurs industriels.

Aller plus loin : « Cloud public », « cloud natif » ou « on premise » ? Optez pour le bon mix

Un marché de services cloud sécurisés, facilitant la portabilité des données et écoresponsable

D’ici fin 2022, la commission facilitera la mise en place d’un marché des services en cloud pour les utilisateurs de l’Union européenne provenant du secteur privé et du secteur public.

Grâce à ce marché, les utilisateurs potentiels (notamment le secteur public et les PME) seront en mesure de sélectionner des offres en matière de services de traitement, logiciels et plateformes dans le cloud qui respectent un certain nombre d’exigences dans des domaines tels que la protection des données, la sécurité, la portabilité des données, l’efficacité énergétique et les pratiques du marché.

La participation des fournisseurs de services à ce marché sera subordonnée à l’utilisation de conditions contractuelles transparentes et équitables, que le marché actuel ne fournit pas toujours, selon la Commission, en particulier pour les microentreprises et les PME.

La donnée, une nécessité pour tout le monde

Par cette communication, la Commission Européenne met en avant le rôle capital des données pour tous les acteurs de la société, de la micro-entreprise aux grands groupes industriels. Au-delà de leur récolte, elle souligne l’importance de la connectivité pour y accéder, de la sécurité de son stockage et de la puissance de calcul pour les traiter. Il s’agit en somme de la data performance de votre entreprise.

Comme vous le constatez, la donnée au sens large devient un pilier essentiel de nos économies. Avez-vous une connaissance précise de l’organisation des vôtres. Avez-vous votre propre cartographie de modèle de données ? Notre équipe est là pour vous aider.

Autodiagnostiquez gratuitement votre performance numérique

À propos de l'auteur Étienne Bompais-Pham

« Nul ne doit ignorer l’informatique et ses enjeux. » Responsable marketing et communication de Flexsi, Étienne Bompais-Pham fait en sorte de vulgariser les sujets numériques et informatiques les plus complexes que doivent maîtriser toutes les organisations aujourd’hui pour leur assurer sécurité, productivité et succès. Pour y parvenir, il s’appuie sur l’ensemble des talents que comptent les équipes d’experts de Flexsi.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *