webleads-tracker

Fin d’Internet Explorer : pourquoi de nombreux sites ne fonctionneront plus ?

24 novembre 2020

Par dans Environnement de travail

Le 15 janvier 2020, Microsoft a sorti un nouveau navigateur : Microsoft Edge. La firme de Redmond a abandonné son moteur EdgeHTML pour le puissant Chromium qu’utilise aussi Google Chrome. Avec ce nouvel explorateur web, le géant américain se retrouve donc à maintenir trois navigateurs différents :

  • Internet Explorer 11 ;
  • Edge (HMTL) ;
  • Microsoft Edge (Chromium).

Considérant que Microsoft Edge constitue l’avenir et afin de rationaliser la maintenance des navigateurs, Microsoft a décidé de mettre progressivement fin au support de ses anciens navigateurs, à commencer par Internet Explorer.

Pour information, les versions antérieures d’Internet Explorer (10 et précédentes) ne bénéficient plus de mises à jour de sécurité ou de support technique depuis janvier 2016. Si vous utilisez encore ces versions, votre organisation est à risque. Changez rapidement de navigateur web.

Calendrier de mise à l’arrêt d’Internet Explorer

Le 17 août 2021, l’ensemble des services et applications Microsoft 365 ne supportera plus Internet Explorer. À partir de cette date, « les clients auront une expérience dégradée ou ne pourront plus se connecter aux apps et services Microsoft 365 sur IE 11 », explique Microsoft. « Sur ces expériences dégradées, les nouvelles fonctionnalités de Microsoft 365 ne sont pas disponibles ou certaines fonctionnalités pourront cesser de fonctionner lorsqu’elles accéderont au service à travers IE 11 ».

La mise à l’arrêt commence le 30 novembre avec l’arrêt de la WebApp de Microsoft Teams sur Internet Explorer.

Cependant, parce que de nombreux développeurs web ont construit des sites autour de cette technologie, le logiciel continuera de fonctionner pour les autres sites. La technologie d’Internet Explorer vieillissant, l’expérience s’en trouvera probablement dégradée.

Que devez-vous faire ?

À partir du 17 août 2021, les utilisateurs qui utiliseront la dernière version d’Internet Explorer feront courir un risque à leur organisation. Pour se protéger, il faudra désinstaller l’application et utiliser un des navigateurs suivants :

  • Microsoft Edge, plus puissant et fondé sur le moteur Chromium, il s’imbrique parfaitement avec l’ensemble des services Microsoft 365 ;
  • Google Chrome, l’explorateur du géant de Menlo Park, leader du marché (70 % de part de marché) ;
  • Firefox, le navigateur OpenSource ;
  • Safari, le navigateur propre aux systèmes d’exploitation d’Apple.

Il est bien sûr inutile d’attendre mi-2021 pour effectuer la bascule. Vous pouvez changer tout de suite et bénéficier de meilleures performances et d’une expérience enrichie.

Si vous êtes administrateur systèmes et réseau, prévoyez dans vos prochaines mises à jour le changement de navigateur par défaut et la suppression d’Internet Explorer.

Arrêt progressif des anciennes versions de Edge

Les premières versions de Edge, basées sur un moteur HMTL, vont aussi progressivement s’arrêter à partir de mars 2021.

Logo Edge
Logo Edge (HTML)
Logo Microsoft Edge
Logo Microsoft Edge (Chromium)

Voici le calendrier de l’arrêt du support des anciens navigateurs de Microsoft :

Calendrier de fin de support d'internet explorer 11 et de Edge

Besoin d’aide pour remplacer Internet Explorer au sein de votre organisation ? Flexsi, partenaire Gold Microsoft, peut vous accompagner dans le déploiement et le support de nouvelles solutions. Contactez-nous au 01 55 65 17 17 ou via notre formulaire de contact.

À propos de l'auteur Étienne Bompais-Pham

Étienne Bompais-Pham

« Nul ne doit ignorer l’informatique et ses enjeux. » Responsable marketing et communication de Flexsi, Étienne Bompais-Pham fait en sorte de vulgariser les sujets numériques et informatiques les plus complexes que doivent maîtriser toutes les organisations aujourd’hui pour leur assurer sécurité, productivité et succès. Pour y parvenir, il s’appuie sur l’ensemble des talents que comptent les équipes d’experts de Flexsi.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *