PME : Azure, la solution pour un plan de reprise d’activité à moindre coût

9 juin 2022

Par dans Sécurité

Pour assurer la poursuite de votre activité en cas de panne de votre infrastructure de production ou de sinistre dans vos locaux, il est plus que recommandé de mettre en place un plan de reprise d’activité (PRA) informatique.

Le PRA de certains grands groupes reposent sur une duplication de l’ensemble de leur architecture (stockage, serveurs et réseau) à distance de leur site principal, dans une infrastructure secondaire locale ou en cloud privé. Le coût de cette solution n’est cependant pas adapté aux PME. Désormais, le recours au cloud Azure de Microsoft vous permet de garantir la pérennité de votre organisation, quelle que soit sa taille.

En tant que spécialistes de l’infogérance et service provider de cloud public Microsoft Azure, nous allons vous présenter les coûts initiaux, de maintenance et d’utilisation d’un PRA Azure, puis vous présenter un cas concret vous permettant de chiffrer les coûts et d’évaluer la meilleure solution pour vous.

Qu'est-ce qu’un plan de reprise d’activité informatique (PRA) ?

PRA/PCA informatique

Sécurisez votre organisation avec un plan de reprise d’activité et un plan de continuité précis et exhaustif

Coûts initiaux

L’hébergement du PRA chez Azure présente l’avantage de ne pas avoir à mettre en place de site physique distant. Il faut néanmoins prévoir :

  • Les frais de mise en place de l’infrastructure sur Azure : création des machines virtuelles, mise en œuvre du GateWay (pare-feu) et des connexions VPN (site à site et user to site) ;
  • 1 licence du type Veeam Backup pour réaliser des réplications granulaires ;
  • Les frais de paramétrage de la réplication entre le premier et le second site.

Coûts de maintenance

L’hébergement du PRA chez Azure présente l’avantage de ne pas avoir à maintenir l’équipement existant (serveurs, réseaux…). Il existe néanmoins des frais liés à :

  • L’abonnement au service Microsoft Azure, incluant le stockage des données et applications.
  • La maintenance des systèmes en place en conditions opérationnelles. Même si vous ne vous occupez pas de la mise à jour des systèmes, de la vérification régulière et du remplacement des matériels, il vous revient de vérifier que les liaisons VPN sont toujours opérationnelles, ce qui implique une prestation d’infogérance.
  • La prestation d’optimisation des coûts d’Azure. En effet, le service étant facturé à l’utilisation, Microsoft donne la possibilité d’optimiser l’utilisation des infrastructures et donc vos coûts. Parce qu’il n’est pas nécessaire d’allumer des machines virtuelles en-dehors des heures de réplication, des tests de PRA ou de l’utilisation du PRA, vous pouvez les éteindre quand elles ne sont pas utilisées, pour arrêter sa facturation. Vous pouvez également prendre des engagements contractuels avec Microsoft Azure pour réduire les coûts d’exploitation ou opter pour des solutions du type ScaleSet (élasticité des ressources Azure en fonction des variations de charge).
  • Les tests réguliers du PRA pour lesquels vous serez facturés par Microsoft pour le temps d’allumage des VM pour les tests.

Coûts de démarrage en cas d’interruption du site principal

Microsoft facture ses services Azure à leur utilisation. Lorsque vous utilisez votre infrastructure dans Azure, les frais grimpent mécaniquement. Il faut donc prévoir rapidement une solution pour redémarrer votre infrastructure de production, car plus vous utilisez Azure en production, plus votre infrastructure vous coûte.

flexibilité

Un PRA n’est pas qu’une solution technique, mais un protocole complet, précis et à jour

Dans cet article, nous vous avons présenté les solutions techniques pour monter une infrastructure adaptée à un PRA dans Azure. Cependant, un plan de reprise d’activité ne se limite pas à une solution technique. Il s’agit d’un véritable protocole qui prévoit les solutions à apporter selon les incidents (pannes des serveurs, sinistre sur le site de production, etc.). Celui-ci doit prévoir le plan à suivre point par point, mais aussi les interlocuteurs clés (et leurs suppléants) pour le mener à bien, avec communication auprès des salariés pour que le jour où un incident survient, chacun connaisse parfaitement son rôle et les bons gestes à adopter, pour ne pas ajouter d’incertitude à l’inquiétude que peut générer un incident impactant votre production. Il doit être mis à jour régulièrement et tenir compte des arrivées et des départs inhérents à la vie de votre organisation.

Nos ingénieurs réseaux, serveurs et cloud peuvent vous accompagner dans l’identification de la solution la plus adaptée à votre organisation et vous aider à bâtir votre plan de reprise d’activité. Découvrez notre offre PRA/PCA informatique.

Autodiagnostic de sécurité

À propos de l'auteur Étienne Bompais-Pham

« Nul ne doit ignorer l’informatique et ses enjeux. » Responsable marketing et communication de Flexsi, Étienne Bompais-Pham fait en sorte de vulgariser les sujets numériques et informatiques les plus complexes que doivent maîtriser toutes les organisations aujourd’hui pour leur assurer sécurité, productivité et succès. Pour y parvenir, il s’appuie sur l’ensemble des talents que comptent les équipes d’experts de Flexsi.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.